Lors de vos escapades dans la région vous rencontrerez sans doute au détour d'une boulangerie les fameuses navettes, je vous propose une petite parenthèse historique (glanée sur un magazine provençal)avant de vous donner la recette.
Les plus connus sont certainement celles de Marseille.
En effet
Marseille ne serait pas Marseille sans ses navettes.
C’est à la chandeleur, le 2 février, que chaque année, on célèbre cette coutume qui ne se limite pas à Marseille mais à toute la Provence.
Par contre c’est bien à Marseille que l’on célèbre tout particulièrement les fêtes de la chandeleur notamment en l'Abbaye Saint Victor.
L’origine de la coutume remonterait à la fin du XIIIe siècle quand la statue d'une vierge s'échoua, parait-il sur le rivage du lacydon. Faite de bois peint et revêtue d’une robe verte tachée mais coiffée d’une couronne d'or massif, c
ette statue de bois fut aussitôt faite Sainte et baptisée «Vierge Protectrice des marins et des pêcheurs » ou de «Notre Dame du feu Nouveau».

Certains disent aussi que la navette biscuit d'aujourd'hui symbolise la barque qui amena jadis Saint-Lazare et les deux "Maries" - Sainte-Marie Magdeleine, Marie Salomée et Sainte-Marthe à Contre-manifesteriez, le 2 février, il y a près de 2000 ans avant de se diriger vers saint Maximin et la montagne qui la domine aujourd’hui appelée sainte Baume dont la grotte en altitude contient les reliques de Sainte-Marie Magdeleine .

Et c'est en 1785 qu'un certain monsieur Aveyrous inventa un délicieux biscuit en forme de navette qu’il offrait à ses clients le jour de la fête catholique de la Chandeleur.

Enfin dernière précision, la tradition provençale veut que l’on achète les navettes douze par douze, une pour chaque mois de l'année accompagnées des fameux cierges bénis dont la flamme a pour vocation de protéger le mas ainsi que les troupeaux ou les pêches quotidiennes pendant toute l’année à venir. 

Si le coeur vous en dit, vous pouvez réalisez vos navettes vous-mêmes :

photos_3906

Ingrédients :
500 g de farine
200 g de sucre
75 g de beurre
3 oeufs
50ml d'eau de fleur d'oranger
50 ml d'eau

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et une pincée de sel.
Formez une fontaine et y déposer les oeufs, l'eau de fleur d'oranger et le beurre (mou).
Travaillez la pâte tout en versant l'eau petit à petit puis laisser reposer 1 heure.
Formez des petites boules que vous roulez légèrement pour obtenir un boudin que vous allez aplatir, pincer à chaque bout et fendre légèrement au milieu (ça paraît compliqué mais il faut juste que ça ressemble à la photo)
Déposez vos navettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laissez reposer 1 heure. Vous pouvez (au dernier moment) badigeonner légèrement les navettes de jaune d'oeuf.
Cuire à 180 °C,  pendant 15 minutes environ, vos navettes doivent être légèrement dorées.

photos_3899
Idéales pour accompagner un bon thé.